FABRICANT DE PRODUITS DE BROYAGE DEPUIS PLUS DE 90 ANS

La société The Steel Ball Company (anciennement Helipebs Ltd) a été fondée par Robert McDougall le 7 juillet 1922 en vue d’acquérir les actifs de British Carbonizing Co. Ltd et produire des matériaux de broyage destinés à l’industrie du ciment de Quay Street à Gloucester.

Robert McDougall avait déjà travaillé avec William Fennell, chimiste expérimenté dans le domaine du ciment chez British Carbonizing Co jusqu’au décès tragique de Fennel, survenu le jour de l’Armistice de 1918, lorsque sa voiture a quitté la route entre Gloucester et Mitcheldean. C’est William Fennell qui fut le premier à développer les « helipebs » (un tube de broyage en forme d’hélice constituée d’un fil d’acier enroulé). À cette époque, bien que les billes en acier forgé soient déjà utilisées pour les phases initiales du broyage du ciment, les processus ultérieurs dépendent principalement de l’action naturelle des galets de silex recueillis sur les plages de France et du sud de l’Angleterre. William Fennell consacra alors sa riche expérience pratique à l’étude de l’efficacité des produits de broyage et commença à en concevoir des nouveaux. Après des tests exhaustifs, il mit au point un traitement augmentant la dureté des « helipebs » afin de leur donner un maximum de résistance à l’abrasion. Le succès des « helipebs » a finalement conduit à une étape, projetée depuis longtemps : l’ouverture d’une usine qui se concentrerait sur la fabrication de produits de broyage.

Il était tout à fait évident qu’à partir de la création de la société, la production dépasserait celle qui serait absorbée par les seuls utilisateurs britanniques. Toutefois, Robert McDougall était convaincu qu’il y avait une place assurée dans le marché mondial pour ses produits cylindriques en acier et ce, seulement s’il pouvait faire passer le message avec succès. Déterminé, il décida alors de parcourir de nombreux pays étrangers à la recherche de marchés potentiels d’exportation plutôt que de compter sur une campagne de publicité par courrier et malgré le fait que le commerce international n’était pas encore complètement remis de la première guerre mondiale. Après une année d’existence, la société fournissait les produits de broyage à diverses usines en Suède, en Espagne, au Mozambique, dans les Indes orientales néerlandaises, en Australie, en Inde et au Japon. Au début de l’année 1949, Robert McDougall fit une tournée de prospection en Afrique du Sud et en Rhodésie (aujourd’hui, le Zimbabwe) et s’attacha des clients à chaque cimenterie visitée dans ces pays, qu’elle soit en exploitation ou en construction. De plus, il a estimé qu’il y aurait un énorme potentiel s’il élargissait son activité à l’industrie minière. Son département emballages était rempli de piles de fûts dont les marquages affichaient les ports du monde entier.

Avec l’âge et l’accroissement du volume des activités, il est devenu impossible pour Robert McDougall de continuer d’assurer simultanément deux fonctions, le fonctionnement interne de l’entreprise et les voyages à travers le monde pour négocier des contrats et augmenter la valeur de l’entreprise. Dès lors, un directeur général adjoint et un directeur général seront nommés pour Helipebs Ltd et en 1955, l’entreprise déménagera pour Charles Street à Gloucester afin de lui permettre de développer ses activités de sous-traitance d’usinage et de moulage de métaux non ferreux.

Parachevant quarante ans de progrès constants, la société commandait en 1965 la première usine de production de billes par laminage implantée dans le monde occidental, une installation de haute technologie pour la fabrication d’une gamme de produits de broyage en acier au carbone-manganèse forgé. Par rapport aux méthodes traditionnelles de forgeage, cette technique de fabrication des billes par laminage, de grande précision, présentait l’avantage majeur d’obtenir un flux de production continu. Les billes de broyage étaient laminées directement à partir de barres rondes en acier allié ou non, et subissaient ensuite un traitement thermique en ligne et une trempe uniforme, conçus pour obtenir la même dureté en continu, une qualité essentielle pour une usure très régulière.

En 2011, après avoir été une propriété familiale pendant trois générations, l’entreprise de fabrication d’éléments de broyage Helipebs a été vendue à Laurence McDougall et John Wraith, copropriétaires d’autres activités dans le secteur de l’acier, dont All Steels Trading et Special Steel Sections. The Steel Ball Company est l’unique fabricant britannique de billes de broyage en acier destinées aux centrales électriques, au secteur minier et à l’industrie du ciment.

Entre 1970 et 2014, l’activité était implantée sur le site de Sisson Road à Gloucester, où elle opérait avec succès une machine à forger par laminage capable de produire annuellement jusqu’à 15 000 tonnes de billes de broyage en acier de 16 à 70 mm de diamètre. Sur ce vaste site, elle a également pu fabriquer des billes en acier forgé et martelé à partir d’aciers alliés et d’acier au carbone sélectionnés ; ces billes sont essentiellement destinées au broyage primaire et semi-autogène, tandis que les billes d’acier de plus de 70 mm de diamètre sont réservées au broyage par impact.

En 2014, en raison de la croissance rapide des exportations et du développement de la demande britannique pour des éléments de broyage fabriqués localement et de haute qualité, il était clair que le site de Gloucester ne convenait plus et qu’il ne pourrait pas faire face à la demande grandissante. En conséquence, il a été décidé de déplacer l’entreprise et de l’implanter à Scunthorpe, dans le Lincolnshire du Nord. Ce nouveau site comporte deux grandes travées opérationnelles et un terrain de plus de deux acres ; ces deux facteurs permettront à l’entreprise d’étendre sa gamme de tailles et de tripler sa production. Ce nouvel emplacement offre d’excellentes liaisons routières, ferroviaires et maritimes, sans compter l’aéroport local. L’ensemble de ces atouts permettra de développer l’activité. Les ports locaux permettent de faire des livraisons en Europe continentale dans les 48 heures après la réception des commandes. La région est un vivier d’ouvriers hautement qualifiés présentant une solide expérience, ce qui contribuera également à l’expansion de l’activité.

En 1953, Robert McDougall déclarait : « Il n’y a aucune raison de supposer que nous avons atteint le point ultime du développement en ce qui concerne les formes des produits de broyage ».  La passion et la vision de cet industriel britannique spécialisé dans la fabrication de produits de broyage sont respectées et partagées par chacun des nouveaux actionnaires de la société The Steel Ball Company.